Paris : adieu amours, ponts et cadenas

Désignée capitale romantique, Paris offre un paysage rehaussé de divers décors inspirant l’amour. Jeunes et moins jeunes en couple immortalisent leur passage dans la ville de différentes manières. Mais, pour ses habitants et ses visiteurs, une tradition particulière menace de prendre fin : les cadenas d’amour.

Les cadenas d’amour trop lourds pour Paris

parisLes ponts et d’autres ouvrages d’art de la capitale française croulent sous le poids des cadenas d’amour, scellés sur ces structures par les amoureux pour immortaliser leur union. Et pour tenter de préserver ces constructions symboliques, les autorités invitent tous ceux qui pourraient se sentir concerner à adopter une nouvelle tradition. Si ces fameux cadenas ne semblent plus les bienvenus, une autre solution est proposée aux couples qui souhaiteraient prouver matériellement au monde leur amour. En effet, les garde-fous du pont des Arts à Paris sont tombés en juin. Pour cause, les cadenas qu’ils supportaient étaient devenus trop lourds : en moyenne une grille était décorée d’une demi-tonne de cadenas. Au total, 37 grilles ont donc été enlevées, pour une question de sécurité notamment.

Adieu ponts à cadenas, bonjour les selfies

La fin des cadenas d’amour à Paris ne laisse certainement pas les amoureux et les amateurs d’art indifférents. Plusieurs nouvelles pratiques ont sans doute été proposées pour prendre la relève des ponts à cadenas. Mais, laquelle pourrait à la fois permettre de perpétuer la tradition tout en préservant son côté artistique et de surcroît garantir la sécurité des habitants et visiteurs de la capitale ? Une solution, elle-même proposée par les autorités de la ville a donc particulièrement fait le tour du Web : les selfies. Un jargon de la toile qui désigne tout simplement une photo que vous prenez vous-même.

Une campagne pour faire oublier la tradition des cadenas d’amour

Pour aider les amoureux à oublier les ponts et leurs fameux cadenas d’amour, Paris a même dirigé une campagne intitulée Love without locks, invitant ainsi à privilégier les selfies pour immortaliser leur histoire. Vous avez des amis qui se sont photographiés pendant la pose de leur cadenas ?  A votre tour, vous pourrez vous prendre en photo. Mais, sans les cadenas.

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.