Le départ d’Andy Rubin de Google

Certainement une mauvaise opération pour Google ? Le cofondateur du système d’exploitation mobile le plus utilisé au monde, a annoncé quitter très prochaine le géant du web Google. Arrivée chez ce dernier en 2005, Andy Rubin a pendant son passage, dirigé la section robotique de la firme de Mountain View. Il sera le futur responsable d’un incubateur à startups. Quel est le parcours de cet ingénieur à Google ?

Andy Rubin est l’un des précurseurs de la société Android en 2003. Rachetée deux ans plus tard par Google, ce génie du numérique a fait son entrée dans la firme de Mountain View. Ainsi, pendant sa longue carrière chez Google, il a notemment dirigé le développement du système mobile Android. Après plusieurs succès du produit, Andy Rubin a cédé sa place à Sundar Pichai en 2013 afin de s’orienter vers une nouvelle division. Il s’agit de la section robotique au sein du laboratoire secret du groupe américain, Google X. C’est en effet, le dernier projet sur lequel, le créateur a travaillé.

Andy RubinAussi, durant son séjour à la tête de cette division, il a participé au rachat de 7 sociétés spécialisées dans la conception de robot. Il s’agit principalement de : SCHAFT, Industrial Perception, Redwood Robotics, Meka Robotics, Holomni, Bot & Dolly, Boston Dynamics. Les dites sociétés auront pour mission de faire concrétiser les projets de Google avec une certaine expérience et finesse propre aux valeurs de la firme américaine. Andy Rubin sera remplacé à ce poste par le scientifique James Kuffner.

Ce départ annoncé de cofondateur d’Android de Google se différencie de la vocation de Sunder Pichai, un vétéran de Google qui souhaite rester encore longtemps. Il est même celui qui est perçu comme le réinventeur de la formule Android. Il supervise notamment la conception des produits tels que : Chrome, Google Apps, Google+, etc. Des solutions idéales pour faciliter la vie des utilisateurs.

Une nouvelle ère pour Andy Rubin et Google qui suscite déjà dans le rang des médias, un acquiescement total. De quoi raviver la flamme d’impatience chez les milliers utilisateurs des produits de Google.

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.