Facebook plagiaire de Room

Le réseau social de notoriété mondiale Facebook reçoit des reproches continuellement. Cette fois-ci, les inventeurs du logiciel Room l’accusent d’avoir créé Rooms en plagiant ce dernier. Les salons de discussion ont le vent en poupe. Mais, FB de son côté, semble en tirer profit maladroitement.

Room VS Rooms : comment la nouvelle application de FB fonctionne-t-elle ?

Room…Rooms, en effet, en se basant uniquement sur les appellations, une contrefaçon pourrait instantanément être évoquée. Le second logiciel est plus récent. Lancé par le réseau social célèbre Facebook, il permet de lancer d’une manière anonyme un salon de discussion où sont rassemblés des petits espaces où sont abordés différents thèmes. En plus d’y converser, les utilisateurs y partagent des textes, vidéos et photos. De plus, pas besoin de révéler votre vrai nom pour échanger et l’on ne vous envahit pas de questions personnelles pour vous permettre de découvrir votre nouvelle micro communauté.

Room, le premier logiciel, marche depuis un mois et a été Créé par Room.Inc. Comment marche-t-il alors ? Tout simplement selon le même principe que le logiciel Rooms, portant un nom particulièrement similaire et qui serait en fait sa copie. En plus d’afficher les mêmes fonctionnalités, l’un comme l’autre ces deux programmes marchent sous iOS. Des similitudes indéniables. Le problème étant donc que Room a été créé bien avant Rooms.

Room, pour une communication plus facile sur votre téléphone portable

Entre Room.Inc et Facebook, accusé de plagiat en créant Rooms, la guerre a commencé. Pour la première société, la ressemblance entre les noms, le principe et les fonctionnalités des nouvelles applications confrontées ne relèvent pas du hasard. Toujours selon elle, la possibilité que Facebook ait clairement trouvé Room « cool » et qu’il ait eu envie de le copier n’est pas à écarter. Quoi qu’il en soit, de son côté, Room a en outre été créé particulièrement pour faciliter les discussions en ligne via votre téléphone mobile. On s’interroge tout de même sur l’issue à cette affaire : les parties concernées réussiront-elles à trouver un terrain d’entente ou Facebook recevra-t-il une nouvelle plainte ?

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.