L’intelligence artificielle, nouveau marché de prédilection de Google ?

Les rumeurs se confirment. Google se développe bel et bien sur le marché de l’IA ou intelligence artificielle. En plus de s’associer aux chercheurs universitaires américains, il cumule l’achat de sociétés dédiées au domaine. Et pour démontrer sa détermination à aller encore plus loin, la firme de Mountain View offre en plus des dons substantiels afin d’appuyer les partenariats de recherche.

Intelligence artificielle : Dark Blue Labs et Vision Factory, nouvelles acquisitions de Google

L’implication de Google sur le marché de l’intelligence artificielle n’est plus à démontrer. La firme géante a récemment acquis deux sociétés supplémentaires spécialisées dans l’IA. Ce qui lui fait trois entreprises du genre à son actif. Leurs noms : Dark Blue Labs et Vision Factory, qui viennent donc s’ajouter à celui de DeepMind, première société achetée par Google. Mais, quelles sont les particularités de ces nouvelles acquisitions ? La première est experte dans le deep learning ou apprentissage en profondeur, essentiel dans la compréhension du langage naturel par les machines. La seconde étudie également cette branche, tout en se concentrant sur les systèmes de reconnaissance visuelle et de texte par les ordinateurs.

Google, en collaboration avec les meilleurs spécialistes du marché de l’IA

La volonté de Google d’aller le plus loin possible sur le marché de l’intelligence artificielle se devine à ses acquisitions successives, mais aussi à sa collaboration avec les meilleurs spécialistes de l’IA du monde entier. Parallèlement à l’achat de Dark Blue Labs et Vision Factory dont le personnel est indiqué comme étant le meilleur du globe sur le secteur de l’IA, le géant a conclu un accord avec deux équipes de recherche de l’université d’Oxford. Quant aux dons substantiels, la firme ne se prive pas non plus d’en offrir à ces chercheurs universitaires afin d’établir des partenariats de recherche avec le département des sciences informatiques et de l’ingénierie de la même faculté.

IA : Google, particulièrement attiré par le transhumanisme

Google semble ne pas s’intéresser uniquement au marché de l’intelligence artificielle, comme le prouvent ces derniers projets, touchant communément au transhumanisme. Des projets de robotique, de santé et de réalité augmentée notamment, auxquels s’appliquent les technologies NBIC (dont l’informatique et la cognition).

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.