Un observatoire concernant les réseaux 2G, 3G et 4G des opérateurs

L’observatoire de l’ARCEP ou Autorité de Régulation des Communications Électroniques et des Postes a été mise à jour avec la couverture des services mobiles 2G, 3G et 4G en France métropolitaine. Elle concerne les taux de couverture de la population et du territoire qui correspondent à des données recueillies fin 2014. Cette étude a été amenée avec comme élément, les principaux opérateurs, notamment Orange, SFR, Bouygues Telecom et Free Mobile.

Cet observatoire est la vérification d’une première étude établie en juillet 2014, afin que les informations obtenues soient valides et bien exactes.

Statistiques du réseau 2G

Le réseau 2G n’a pas été mis à jour, donc les informations lui concernant datent de fin 2013. À noter que les taux de couverture pour le territoire et la population affichent déjà une grande hausse. Outre, un dispositif va être mis en place pour afficher, fin 2016, l’intégralité des communes.

À la fin 2013 et en service 2G, l’ARCEP a affiché 99,9 % de la population en France métropolitaine et de 97,3 % du territoire pour Orange, 99,7 % et 94,8 % pour SFR, 99,7 % et 96,8 % pour Free Mobile, ainsi que 99,1 % et 89,8 % pour Bouygues.

L’ARCEP estime les cartes 2G des opérateurs sont assez fiables, même si les utilisateurs rencontrent quelques problèmes, comme les cartes 3G, qui seront étudiés pour l’obtention d’un objectif de 100 % des communes vers mi-2017.

Statistiques du réseau 3G

Dans le courant de l’année 2014, le réseau 3G n’a pas affiché de progression pour les quatre opérateurs. Les statistiques donc restent sans changement car Orange et SFR affichent un taux de 99 %, Bouygues 96,5 à 97 %, et Free Mobile un taux de 98,5 à 98 %.

À part Free Mobile qui a chuté de quatre points, les autres opérateurs affichent une petite amélioration.

L’ARCEP n’a pas d’explications pour cette baisse que Free Mobile a rencontrée sur le réseau 3G. Mais, elle a rappelé qu’il y a aussi les accords de mutualisation et d’itinérance passés avec d’autres opérateurs qui accompagnent les données pour les quatre opérateurs.

Statistiques du réseau 4G

 

Le réseau 4G a présenté des taux moins élevés selon l’ARCEP. Cela est dû au développement de l’Internet mobile en très haut débit. Toutefois, on a pu observer une hausse chez les quatre opérateurs entre fin 2013 et 2014, car Orange passe de 66 à 72 %, Bouygues de 70 à 71 %, SFR de 30 à 53 % et Free Mobile de 24 à 33 %.

En ce qui concerne la couverture du territoire, on a constaté une faible croissance, car Orange passe de 18 à 22, Bouygues de 22 à 23 %, SFR de 1,7 à 14 % et Free mobile de 1,5 à 3 %.

Orange et Bouygues affichent une nette progression et des taux réels selon leur revendication. SFR et Free les suivent, même si on a pu voir des réelles hausses. Pour SFR, c’est l’itinérance qu’il offre à ses clients sur une partie du réseau 4G de Bouygues qui reflète cette hausse. De par cet observatoire, on peut constater que ce sont les zones les plus peuplés telles que l’Île-de-France, l’agglomération de Lyon ou encore la côte méditerranéenne, que la priorité est attribuée. L’ARCEP exige une couverture de 40 % de la population des zones peu denses d’ici janvier 2017. Elle ajoute que le réseau 4G doit se développer car il ne couvre que près de 30 % du territoire, et qu’il y a encore environ 20 % de la population qui n’a pas accès à la 4G. Enfin, ces opérateurs doivent faire des efforts pour couvrir les zones blanches pour les réseaux 2G et 3G.

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.