Le rouble en perte de vitesse, Steam verrouille des transactions

La baisse anormale du rouble a déjà causé la cession de certaines activités commerciales en Russie, pour ne citer que celle de la grosse firme informatique Apple. Mais, les retombées de la fluctuation anormale de ses cours appellent à la prudence de nouvelles sociétés. Pour sa part, spécialisée dans la distribution de contenu, Steam, de Valve a pris la décision de bloquer certaines transactions.

Les sociétés occidentales agissent dans l’urgence face à l’effondrement du rouble

A cause de l’effondrement du rouble, Apple a cessé toute activité, en particulier la vente de ses terminaux sur le territoire russe. Mais, elle n’est pas la seule société occidentale à agir dans l’urgence face aux cours anormalement bas du rouble : Steam annonce aussi le verrouillage des achats par région. La plateforme de distribution de contenu a également vite pris conscience qu’un tel effondrement anormal est une situation particulièrement profitable pour les clients. La société développée par Valve ne se limite pas à la Russie : sa décision concerne également certains pays sud américains, tels que le Brésil et des pays asiatiques, comme l’Indonésie. Ses mesures ne seraient alors levées qu’une fois que le rouble aurait retrouvé des cours ordinaires.

Pourquoi le rouble s’est-il effondré brusquement ?

Une chose est sûre : l’effondrement du rouble ne laisse certainement pas les sociétés américaines en particulier indifférentes. Celles-ci ayant plus à perdre face aux achats des clients encouragés par les cours anormaux de la monnaie nationale russe. En effet, celle-ci a connu un pic à 87 roubles pour un euro. Le cours moyen étant alors de 40 roubles à 50 roubles. Toutefois, une question demeure : pourquoi cette dernière connaît-elle une baisse aussi importante ? La situation serait causée par divers facteurs. L’un des plus influents étant la guerre du coût des hydrocarbures. En effet, le prix du pétrole lui-même s’effondre. Autre cause favorisant l’effondrement du rouble : les motifs politiques, notamment les sanctions appliquées par l’Occident à l’encontre de Vladimir Poutine, dans l’affaire Ukraine.

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.